Formation VTC – Devenir VTC

Formation VTC – Devenir VTC

Bataille d’influence autour de l’examen pour devenir VTC

Le Conseil d’Etat a estimé que l’examen actuel, organisé par les chambres de métiers et de l’artisanat, n’offrait pas toutes les garanties d’« impartialité », du fait de la présence de taxis en leur sein. Le gouvernement a six mois pour apporter les garde-fous demandés. Les plates-formes, de leur côté, réclament un examen moins difficile et plus fluide.

Le gouvernement va devoir réviser une nouvelle fois les conditions d’accès au métier de chauffeur VTC. Suite à un recours déposé il y a deux ans par la FFTPR, qui représente plusieurs plates-formes du secteur, le Conseil d’Etat a décidé le 5 juillet d’annuler le décret d’avril 2017 qui confie l’organisation de l’examen d’entrée aux chambres des métiers et de l’artisanat (CMA). Le conseil a estimé que les modalités actuelles peuvent « porter une atteinte illégale à la liberté d’établissement » des VTC.

Ce sujet est ultrasensible : le nombre de chauffeurs en circulation représente une variable déterminante dans la lutte commerciale que se livrent les taxis et les VTC.  Lorsque ces derniers se font rares dans les rues , les temps d’attente pour les clients augmentent, tout comme les tarifs, deux éléments qui finissent par dissuader le chaland. Les plates-formes comme Uber ou Bolt ont donc tout intérêt à ce que l’accès au métier soit le plus simple possible, d’autant que le turn-over est assez élevé.

Dispositions contournées

Mais les règles n’ont cessé de varier. A l’origine, il fallait 250 heures de formation pour devenir VTC. Une disposition assez souvent contournée dans les faits, certaines officines délivrant des attestations de complaisance contre 1.000 ou 2.000 euros. Ce système a cédé la place début 2016 à un examen sous la forme d’un questionnaire à choix multiples (QCM). Mais là encore, la première cession a donné lieu à une triche massive dans plusieurs centres d’examen, les organismes de formation étant aussi ceux qui corrigeaient les copies.

Adoptée fin 2016, la loi Grandguillaume a rebattu les cartes en créant un examen théorique commun aux taxis, et en y ajoutant une épreuve pratique. Elle a confié l’organisation de ces deux étapes aux CMA. Mais ce dispositif a très vite été dénoncé par les représentants des plates-formes. Avec sept matières dans l’épreuve théorique, dont l’anglais, le français et la gestion, « l’épreuve théorique est déconnectée de la réalité du métier, les chauffeurs n’ont pas besoin de savoir ce que signifie le sigle Urssaf », critique le responsable France de Bolt, Henri Capoul.

Peser sur le niveau des épreuves

Surtout, plaidait la FFTPR, les taxis sont très bien représentés dans les chambres des métiers. Ils ont donc la possibilité de peser sur la fréquence des sessions d’examen ou le niveau des épreuves, afin de restreindre le nombre de chauffeurs VTC. C’est sur ce point que le Conseil d’Etat leur a donné raison il y a dix jours, jugeant que le système actuel, qui n’est pas remis en question dans son principe, ne donne pas toutes les garanties « d’impartialité ».

Le ministère des Transports, qui a pris acte de cette décision, a six mois pour corriger le décret. Les plates-formes, de leur côté, réclament une réforme d’ampleur. « Aujourd’hui, il faut en moyenne huit mois pour devenir chauffeur VTC. Ce processus est beaucoup trop long et dissuade de nombreux candidats qui auraient pourtant le niveau de tenter leur chance », poursuit Henri Capoul. Uber, le leader du secteur, est sur la même ligne.

La Poste intéressée

Le projet de loi d’orientations des mobilités (LOM) pourrait faire avancer le débat, avec un amendement adopté par les députés qui permettra aux CMA de déléguer l’organisation de l’examen à d’autres organismes. La Poste, qui fait déjà passer le Code de la route dans près de 550 sites, s’est dit intéressé, ce qui offrirait plus de souplesse que les sessions bimestrielles organisées aujourd’hui par les CMA. Mais cette option reste encore à préciser, et elle ne concerne a priori pas l’épreuve pratique.

————————

Chauffeur solutions, a mis au point spécialement pour vous un programme de formation VTC à distance complet afin que vous puissiez devenir Chauffeurs de Voiture de Transport (VTC) ou que vous soyez.

Le principe est simple pour la formation chauffeur VTC 

Vous vous inscrivez directement en ligne

Vous nous transmettez vos documents par voie électronique

Votre formation commence dès confirmation de l’inscription

La totalité de votre formation se fait à distance (Accès à partir de votre Ordinateur, Smartphone ou Tablette)

Cette formation VTC s’inscrit dans la préparation à l’examen et le respect de la réglementation prévu à l’article D. 3122-13 du code des transports, sur une durée théorique de 3 semaines (les délais peuvent être plus ou moins longs en fonction de votre rythme).

chauffeur solutions est heureux d’offrir la possibilité de réaliser la formation VTC dans l’ensemble de la France.

Ou que vous soyez en France, vous pouvez devenir VTC en suivant la formation avec chauffeur solutions.

Formation VTC: Comment construire son planning de révisions ?

Programme Formation VTC E-learning: 95% de réussite bon contenu commander votre Pack formation VTC e-l’earning.

À l’approche de l’examen VTC, le stress monte et on peut avoir du mal à s’organiser. Voici quelques conseils simples pour faire votre emploi du temps et vous assurer de couvrir toutes les matières avant le jour J :

  • Formation VTC: Variez les matières sur une même journée : il est plus facile d’apprendre par petits blocs que de vouloir retenir toutes les informations d’une seule matière d’un coup. Il vaut donc mieux faire plusieurs sessions par jour et alterner les matières que de consacrer une journée à chaque matière.
  • Formation VTC: Alternez les outils de révision : nous retenons mieux les informations lorsque nous apprenons sur différents supports. Vous pouvez par exemple remplir vos fiches de révisions sur la sécurité routière, puis relire vos fiches sur la gestion d’entreprise, puis faire votre quizz sur le développement commercial.
  • Formation VTC: Faites un planning réaliste : l’important avec un planning, c’est de s’y tenir ! Si vous avez un planning trop chargé, vous serez tenté d’abandonner quand vous n’arrivez pas à le tenir. À l’inverse, si votre planning est trop léger, vous n’aurez peut-être pas le temps de tout réviser avant le jour J. La clé est de réviser un peu chaque jour.
  • Formation VTC: Tout travail prend le temps qu’on lui donne” : si l’on donne à quelqu’un un mois pour faire un travail qui peut être réalisé en deux semaines, ce travail prendra effectivement un mois. Une bonne technique est donc d’imaginer que la date de l’examen a été avancée de 10 jours : si vous vous forcez à imaginer que l’examen aura lieu à J-10, vous vous obligerez à terminer vos révisions 10 jours en avance, et vous aurez donc 10 jours de plus pour aller encore plus loin dans vos révisions.

Bienvenue chez chauffeur solutions votre formation pour VTC. nous avons plusieurs offres, un formation VTC en ligne “formation e l’earning” la formation VTC en pratique” . N’hésiter pas à nous contacter pour toute question au 09 70 73 23 70 .

Obtenir la carte VTC n’est pas très compliqué en soi puisqu’il suffit d’effectuer une demande à sa Préfecture. En revanche, valider l’examen VTC requiert de sérieuses compétences et des connaissances. Le suivi d’une formation VTC pour préparer l’examen est d’ailleurs vivement recommandé.

formation vtc

TOUT SUR LE MÉTIER DE CHAUFFEUR VTC avec notre livre pour examen VTC

INCLUS PLUS DE 400 QCM POUR PRÉPARER VOTRE CONCOURS

Ce livre examen VTC permet de préparer et de réviser avec le livre examen VTC. Sont abordés, dans un langage simple et accessible, tous les aspects des questions auxquelles le candidat sera soumis lors de l’épreuve théorique. Chaque chapitre correspond à une rubrique de l’examen, avec des explications détaillées, des résumés clairs et pratiques et des exemples de questions à choix multiples et de questions à réponses courtes corrigées permettant de s’entrainer concrètement.
Cet ouvrage inclus plus de 400 QCM et 50 QRC et son découpage est basé sur les 7 épreuves de l’examen VTC théorique regroupées en 6 modules (le module A couvrant 2 épreuves de l’examen) :

Acheter le livre de révision livre examen vtc et réviser dès maintenant l’examen de chauffeur VTC

Ne perdez pas de temps, commandez-le votre livre examen VTC maintenant !
livre examen vtc

location vehicule double commande examen VTC

TARIF : 150€ TOUT COMPRIS  – LYON – ÎLE DE FRANCE

location vehicule double commande examen VTC

  • Vous passez bientôt votre examen pratique et vous devez trouver une Location véhicules à double commande examen VTC ? Nous avons la solution !! Notre société vous propose à la location des véhicules à double commande pour passer votre examen pratique VTC et si vous le souhaitez pour vous exercer avant votre examen.
  • Location du véhicule à double commande pour le jour de l’examen + 1h de pratique à notre agence avec l’un de nos chauffeurs qualifiés.
  • La pratique permet au candidat de se familiariser avec le location vehicule double commande VTC et d’échanger avec notre chauffeur sur le déroulement de l’examen. (Préparation aux questions, facturation, devis, relation client, fautes éliminatoires). De plus, le jour de la pratique, des fiches vous seront remises, ces fiches vous permettront de réviser.
  • Le jour de l’examen, vous ne vous occupez de rien, nous vous déposons le véhicule sur le lieu de l’examen. Le véhicule disposera des équipements nécessaires : Bons de réservation, carnet de facturation, calculatrice, bouteilles d’eau, bonbons, chargeurs, plans Paris et Banlieues, stylos, parapluie.
  • Ne vous préoccupez de rien, nous nous occupons de tout pour que votre examen se passe au mieux !

Leave a Comment